Les sept merveilles de l’Algérie selon l’Unesco

En Algérie, sept sites sont inscrits sur la liste du «patrimoine mondial» de l‘UNESCO.

Du désert du Tassili aux ruelles de la Casbah d’Alger, en passant par les ruines de Tipasa ou les extraordinaires constructions de la vallée du M’Zab, le village des ponts de Constantine, les montagnes du Djurdjura en Kabylie, et les ruines romaines de Timgad-Djemila.

D’autres sites algériens seront également bientôt inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en 2020, comme les 13 pyramides algériens de Frenda.

l’Algérie offre des trésors rares aux touristes, amoureux des voyages d’aventures, fan de l’écotourisme,… Il faut reconnaître qu’un peu plus d’un million de touristes étrangers ont visités l’Algérie en 2015.

Visite de ces sept lieux remarquables de l’Algérie en photos :

1 – Désert du Tassili

Tassili n’Ajjer : étrange paysage lunaire de grand intérêt géologique abrite l’un des plus importants ensembles d’art rupestre préhistorique du monde.

Plus de 15 000 dessins et gravures permettent d’y suivre, depuis 6000 av. J.-C. jusqu’aux premiers siècles de notre ère, les changements du climat, les migrations de la faune et l’évolution de la vie humaine aux confins du Sahara. Le panorama de formations géologiques présente un intérêt exceptionnel avec ses « forêts de rochers » de grès érodé.

Désert du Tassili
Désert du Tassili
Désert du Tassili
Désert du Tassili
Désert du Tassili
Désert du Tassili
Désert du Tassili
Des Murailles au Désert du Tassili
Désert du Tassili
Désert du Tassili
 Désert du Tassili
Désert du Tassili
 Désert du Tassili
Désert du Tassili

2 – La Casbah d’Alger

Casbah d’Alger : Dans l’un des plus beaux sites maritimes de la Méditerranée, surplombant les îlots où un comptoir carthaginois fut installé dès le IVe siècle av. J.-C..

La Casbah constitue un type unique de médina , ou ville islamique. Lieu de mémoire autant que d’histoire, elle comprend des vestiges de la citadelle, des mosquées anciennes, des palais ottomans, ainsi qu’une structure urbaine traditionnelle associée à un grand sens de la communauté.

La Casbah d'Alger
La Casbah d’Alger
 La Casbah d'Alger
La Casbah d’Alger
 La Casbah d'Alger
La Casbah d’Alger
La Casbah d'Alger - Photo Copyright : Henry Marion
La Casbah d’Alger – Photo Copyright : Henry Marion
 La Casbah d'Alger
La Casbah d’Alger

3 – Les ruines de Tipasa

Tipasa : Sur les rives de la Méditerranée, Tipasa, ancien comptoir punique, fut occupé par Rome, qui en fit une base stratégique pour la conquête des royaumes mauritaniens.

Il comprend un ensemble unique de vestiges phéniciens, romains, paléochrétiens et byzantins, voisinant avec des monuments autochtones, tel le Kbor er Roumia, grand mausolée royal de Maurétanie.

Les ruines de Tipasa  - Photo Credit Jean-Pierre Dalbéra
Les ruines de Tipasa – Photo Credit Jean-Pierre Dalbéra
Les ruines de Tipasa – Photo Credit Jean-Pierre Dalbéra
Les ruines de Tipasa - Photo Credit Habib Kaki
Les ruines de Tipasa – Photo Credit Habib Kaki
Les ruines de Tipasa - Photo Credit Habib Kaki
Les ruines de Tipasa – Photo Credit Habib Kaki
Les ruines de Tipasa
Les ruines de Tipasa
Les ruines de Tipasa
Les ruines de Tipasa
Les ruines de Tipasa
Les ruines de Tipasa
Les ruines de Tipasa
Les ruines de Tipasa

4 – La vallée du M’Zab

Vallée du M’Zab : Le paysage de la vallée du M’Zab, créé au Xe siècle par les Ibadites autour de leurs cinq ksour, ou villages fortifiés, semble être resté intact.

Simple, fonctionnelle et parfaitement adaptée à l’environnement, l’architecture du M’Zab a été conçue pour la vie en communauté, tout en respectant les structures familiales. C’est une source d’inspiration pour les urbanistes d’aujourd’hui.

 La vallée du M’Zab
La vallée du M’Zab
 La vallée du M’Zab
La vallée du M’Zab
 La vallée du M’Zab
La vallée du M’Zab
 La vallée du M’Zab
La vallée du M’Zab

5 – Les Montagnes du Djurdjura en Kabylie

Le Djurdjura, appelé Adrar n Jerjer en kabyle, est un massif montagneux du nord de l’Algérie, sur la bordure méditerranéenne, constituant la plus longue chaîne montagneuse de la Kabylie. De forme lenticulaire, ses limites naturelles vont des environs de Bouzareah, à Alger jusqu’à au mont Yemma Gouraya à Béjaia, s’étalant donc sur une longueur de près de 250 km. Il appartient à la chaîne de l’Atlas.

Le tamgout de Lalla Khedidja est le point culminant du massif du Djurdjura en Kabylie. Son altitude est de 2 308 mètres.

Les Montagnes du Djurdjura en Kabylie
Les Montagnes du Djurdjura en Kabylie
Les Montagnes du Djurdjura en Kabylie
Les Montagnes du Djurdjura en Kabylie
Les Montagnes du Djurdjura en Kabylie
Les Montagnes du Djurdjura en Kabylie
Les Montagnes du Djurdjura en Kabylie
Les Montagnes du Djurdjura en Kabylie
Les Montagnes du Djurdjura en Kabylie
Les Montagnes du Djurdjura en Kabylie
Les Montagnes du Djurdjura en Kabylie
Les Montagnes du Djurdjura en Kabylie
Les Montagnes du Djurdjura en Kabylie
Les Montagnes du Djurdjura en Kabylie

6 – Les Gorges de Constantine et ses Ponts

Constantine, est une commune du Nord-Est de l’Algérie, chef-lieu de la wilaya de Constantine. Comptant plus de 448 000 habitants, cette métropole est la troisième ville la plus peuplée du pays.

Constantine est également surnommée la « ville des ponts suspendus », « ville du vieux rocher », « ville des oulémas », aussi « ville des aigles » ou bien « ville du malouf », variante constantinoise de la musique arabo-andalouse. Elle est considérée comme la capitale de l’Est du pays.

En 2015 la ville de Constantine est capitale arabe de la culture, deuxième ville d’Algérie à être choisie pour organiser cet événement après Alger en 2007.

Les Gorges de Constantine et ses Ponts
Les Gorges de Constantine et ses Ponts
 Les Gorges de Constantine et ses Ponts
Les Gorges de Constantine et ses Ponts
 Les Gorges de Constantine et ses Ponts
Les Gorges de Constantine et ses Ponts
 Les Gorges de Constantine et ses Ponts
Les Gorges de Constantine et ses Ponts
 Les Gorges de Constantine et ses Ponts
Les Gorges de Constantine et ses Ponts
 Les Gorges de Constantine et ses Ponts
Les Gorges de Constantine et ses Ponts
 Les Gorges de Constantine et ses Ponts
Les Gorges de Constantine et ses Ponts
 Les Gorges de Constantine et ses Ponts
Les Gorges de Constantine et ses Ponts
 Les Gorges de Constantine et ses Ponts
Les Gorges de Constantine et ses Ponts
Le téléphérique de constantine
Le téléphérique de Constantine

Rendu nécessaire par la topographie de la ville, le transport par cabines téléphériques apporte une solution à la saturation du réseau routier.

Une première ligne d’une longueur totale de 2,3 km traverse les gorges de l’oued Rhummel pour relier la partie Est de la ville au niveau de la place Tatache Belkacem à la partie Ouest au niveau de la cité Emir Abdelkader, en passant par le CHU Ben Badis. Elle est fonctionnelle depuis 2010 et comprend 33 cabines détachables de 15 places chacune, permettant de relier les deux terminaux en 8 minutes et de transporter 2 400 personnes par heure.

Constantine vue du ciel
Constantine vue du ciel
Village des ponts à Constantine
Village des ponts à Constantine

7 – Les Ruines Romaines de Timgad & Djemila

Djémila, ou Cuicul, avec son forum, ses temples et ses basiliques, ses arcs de triomphe et ses maisons, à 900 m d’altitude, est un exemple remarquable d’urbanisme romain adapté à un site montagneux.

Timgad, sur le versant nord des Aurès, Timgad fut créée ex nihilo, en 100 apr. J.-C., par l’empereur Trajan comme colonie militaire. Avec son enceinte carrée et son plan orthogonal commandé par le cardo et le decumanus, les deux voies perpendiculaires qui traversaient la ville, c’est un exemple parfait d’urbanisme romain.

Les Ruines Romaines de Timgad-Djemila
Les Ruines Romaines de Timgad-Djemila
Les Ruines Romaines de Timgad-Djemila
Les Ruines Romaines de Timgad-Djemila
Les Ruines Romaines de Timgad-Djemila
Les Ruines Romaines de Timgad-Djemila
Les Ruines Romaines de Timgad-Djemila
Les Ruines Romaines de Timgad-Djemila
Les Ruines Romaines de Timgad-Djemila
Les Ruines Romaines de Timgad-Djemila
Les Ruines Romaines de Timgad-Djemila
Les Ruines Romaines de Timgad-Djemila
Les Ruines Romaines de Timgad-Djemila
Les Ruines Romaines de Timgad-Djemila
Les Ruines Romaines de Timgad-Djemila
Les Ruines Romaines de Timgad-Djemila
Les Ruines Romaines de Timgad-Djemila
Les Ruines Romaines de Timgad-Djemila

Wikipedia.com ● Maglor.fr ●

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?
PARTAGER L'AMOUR D'OUTDOORS :
  • 45
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    45
    Shares
  • 45
    Shares

OUTDOOR VERSION34 Posts

●●●●●● OUTDOOR VERSION, la plateforme du GRAND MAGHREB fondée le 01/01/2019 ●●●●●● DE LA TUNISIE ●●● Oumayma Labidi fondatrice de outdoorversion.com diplômée en tourisme, dont la spécialité est la promotion et le développement des produits touristiques. Technicienne en télécommunication et réseaux. Organisatrice des activités outdoors. Backpackeuse et passionnée par le tourisme de nature et l'écotourisme.

0 Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Don't have account. Register

Lost Password

Register

fr_FRFrench
en_USEnglish fr_FRFrench